ZOA

Conditions d’accès au parc
Les personnes souhaitant visiter le parc devront présenter soit un pass vaccinal (à partir de 16 ans), soit un pass sanitaire (seulement entre 12 ans et 15 ans inclus).
L’accès au parc n’est pas soumis à réservation préalable, la jauge actuelle étant suffisamment élevée pour que l’accès soit garanti pour tous. Lors de votre visite, vous êtes invités à respecter les mesures sanitaires en vigueur (lavage des mains, respect de la distanciation…). Le port du masque est obligatoire.

Orvet

Anguis fragilis

slow worm

Classification :

Sauropsides, squamates, Anguidés

Taille et poids :

30 à 50 cm

Régime alimentaire :

Carnivores : limaces, escargots, cloportes, chenilles, larves, vers...

Reproduction :

5 à 20 œufs

Milieux de vie :

Zones ombragées de jardins, prairies à végétation haute, haies, forêts.

Présence sur le parc :

Souvent observé dans la serre tropicale où il trouve de nombreuses cachettes.

Statuts réglementaires :

Faune française protégée

En savoir plus

Si vous êtes observateurs vous aurez peut-être la chance d’apercevoir cet animal semi-fouisseur, très discret, se frayant un chemin entre les herbes de la serre.

D’aspect luisant, le corps filiforme… il fait au premier abord penser à un serpent. Il s’agit pourtant bel et bien d’un lézard apode (sans pattes) et totalement inoffensif ! Cette confusion lui cause d’ailleurs bien des soucis, puisqu’il est fréquemment tué par les hommes, bien que protégé comme l’ensemble des reptiles de France* !

Ce lézard, qui ne dépasse jamais 50 cm, possède le pouvoir d’autotomie, ce qui signifie qu’il a la capacité de se séparer de l’extrémité de sa queue. Ce bout de queue frétillant va attirer le regard du prédateur, suffisamment pour permettre à l’orvet de s’enfuir. La queue qui repousse ne sera jamais aussi longue que l’originale et ne dépassera pas les quelques centimètres !

A noter que c’est de cette particularité anatomique que lui vient son nom d’espèce « fragilis ».

Il est souvent la proie de chats, de rapaces, d’autres serpents ou de petits mammifères… et des hommes !