ZOA

Conditions d’accès au parc
Les personnes souhaitant visiter le parc devront présenter soit un pass vaccinal (à partir de 16 ans), soit un pass sanitaire (seulement entre 12 ans et 15 ans inclus).
L’accès au parc n’est pas soumis à réservation préalable, la jauge actuelle étant suffisamment élevée pour que l’accès soit garanti pour tous. Lors de votre visite, vous êtes invités à respecter les mesures sanitaires en vigueur (lavage des mains, respect de la distanciation…). Le port du masque est obligatoire.

Statut iucn

En danger critique

Vari roux

Varecia rubra

Red Ruffed Lemur

Classification :

Mammifères, Primates, Lémuriens

Taille et poids :

Max. 4kg

Longévité :

15-20 ans

Régime alimentaire :

Frugivores : Principalement fruits mais aussi fleurs, nectar, feuilles…

Répartition et milieux de vie :

Madagascar, Forêts tropicales de la baie de Masaola (nord-est de l'île)

Statuts et conservation :

Annexe I(A)

En savoir plus

Endémiques de Madagascar, comme l’ensemble des lémuriens, les varis roux habitent les forêts tropicales de la baie de Masaola, dernier refuge de cette espèce au bord de l’extinction sans cesse fragilisée par le déboisement et la chasse mais aussi par les cyclones qui frappent la côte est.

Organisés en groupes matriarcaux (dominés par les femelles) ils sont parmi les plus « bruyants » des primates. On dénombre jusqu’à 12 vocalises différentes utilisées pour maintenir le contact entre les individus, marquer le territoire ou encore prévenir le groupe d’un danger. Ce type de communication est important dans un environnement forestier dense dans lequel il est difficile de voir au loin. Afin de renforcer ce marquage territorial, ils déposent également des phéromones odorantes en divers endroits,.  

Grands consommateurs de fruits et de fleurs, ils disséminent les graines et le pollen et ainsi participent grandement à la régénération de la forêt.

Ces lémuriens (comme tous les lémuridés) possèdent sur leur deuxième orteil un ongle modifié en forme de griffe. Appelé « griffe de toilettage », cet ongle serre au nettoyage de leur fourrure. Cet « outil » vient en complément du « peigne dentaire » formé par les larges incisives et les canines modifiées de leur mâchoire inférieure.

Fait rarissime chez les primates, les petits naissent dans un nid fabriqué par la mère sur les branches d’un arbre. En effet, contrairement aux autres lémuriens (et à la majorité des autres primates), les petits varis roux sont incapables de s’agripper seuls à leur mère, celle-ci doit ainsi les transporter dans sa gueule si nécessaire.