ZOA

Conditions d’accès au parc
Les personnes souhaitant visiter le parc devront présenter soit un pass vaccinal (à partir de 16 ans), soit un pass sanitaire (seulement entre 12 ans et 15 ans inclus).
L’accès au parc n’est pas soumis à réservation préalable, la jauge actuelle étant suffisamment élevée pour que l’accès soit garanti pour tous. Lors de votre visite, vous êtes invités à respecter les mesures sanitaires en vigueur (lavage des mains, respect de la distanciation…). Le port du masque est obligatoire.

Statut iucn

Préoccupation mineure

Tortue à tempes rouges

Trachemys scripta elegans

Red-eared slider turtle

Classification :

Sauropsides, Chéloniens, Emydidés

Taille et poids :

15 à 30 cm ; 1 à 2 kg

Longévité :

Supérieur à 20 ans (50 ans en captivité)

Régime alimentaire :

Carnivore : animaux morts (poissons) ou vivants (vers, mollusques, crustacés...)

Répartition et milieux de vie :

Etats unis (Mississippi, Illinois); Eau douce, marais, marécages...

Statuts et conservation :

Espèce classée invasive (EEE) en Europe

En savoir plus

La tortue à tempes rouges, autrement appelé tortue de Floride (alors qu’elle n’est pas originaire de Floride !) a été largement importée en France (et en Europe) entre les années 70 à 90. Devenue trop encombrante… de très nombreuses tortues ont été relâchées directement dans la nature pour le plus grand malheur des espèces françaises, notamment la Cistude d’Europe, avec qui elle entre en compétition (notamment pour les zones d’exposition)

Cette espèce résiste parfaitement à nos hivers durant lesquels elle vit au ralenti, enfouie sous un tas de feuilles ou dans la vase. Au printemps, elle sort de cette période d’hivernage et commence lentement à s’alimenter au fur et à mesure que les températures journalières augmentent. Elle passe dès lors de longs moments à prendre des « bains de soleil » afin d’augmenter la chaleur de son corps nécessaire à la réalisation de ses activités quotidiennes, on dit qu’elle thermorégule.

Après des accouplements printaniers, la femelle pont ses œufs sur la berge, dans un trou qu’elle aura précédemment creusé après avoir choisi l’endroit idéal (exposition du lieu, humidité…).