ZOA

Conditions d’accès au parc
Les personnes souhaitant visiter le parc devront présenter soit un pass vaccinal (à partir de 16 ans), soit un pass sanitaire (seulement entre 12 ans et 15 ans inclus).
L’accès au parc n’est pas soumis à réservation préalable, la jauge actuelle étant suffisamment élevée pour que l’accès soit garanti pour tous. Lors de votre visite, vous êtes invités à respecter les mesures sanitaires en vigueur (lavage des mains, respect de la distanciation…). Le port du masque est obligatoire.

Statut iucn

Préoccupation mineure

Serval

Leptailurus serval

Serval

Classification :

Mammifères, Carnivores, Félidés

Taille et poids :

25 kg

Longévité :

20 ans

Régime alimentaire :

Carnivore : Petits vertébrés (principalement mammifères, mais aussi oiseaux…), insectes

Répartition et milieux de vie :

Savanes humides d'Afrique

Statuts et conservation :

Non listé

En savoir plus

Commun dans une large partie de l’Afrique (à l’exception des déserts et forêts tropicales), le serval, solitaire et nocturne, vit principalement dans les savanes humides.

Perché sur ses longues pattes (proportionnellement à son corps, les plus longues de tous les félidés), il peut observer par dessus les herbes les petites proies dont il se nourrit. 

Capable de pointes de vitesse impressionnantes (jusqu’à 80 km/h) sur de courtes distances il est surtout réputé pour sa capacité à bondir par dessus les hautes herbes de la savane et de faire des sauts de plus de 4 mètres de long ! Il est même capable de capturer un oiseau en plein vol !

Très territorial, il peut uriner des dizaines fois par heure pour délimiter son domaine !

Le mâle ne rejoint la femelle que pour s’accoupler. Les jeunes naissent dans un terrier abandonné ou à l’abri d’un buisson. La mise bas coïncide avec le pic de reproduction des rongeurs… assurant ainsi une nourriture abondante ! Les jeunes servals peuvent être la proie de léopard, lions ou encore hyènes. 

Les activités humaines (sur-pâturage, incendies…) sont les principales causes de sa raréfaction dans certaines régions d’Afrique.

Grâce à son excellente ouïe (oreilles larges et arrondies) il repère aisément ses proies, même lorsqu’elles se cachent dans des terriers.